Articles avec #movie review tag

Publié le 21 Décembre 2013

Bonjour,

Leonardo est clairement l'acteur de cette année. Je vais donc consacrer ma movie review à l'un de ses rôle de l'année : Gatsby le Magnifique

Movie Review - Gatsby le Magnifique

Détails

Titre : Gatsby le Magnifique (The Great Gatsby)

Réalisateur : Baz Luhrmann

Année de sortie : 2013

Casting :

Leonardo Dicaprio : Jay Gatsby

Carey Mulligan : Daisy Muchanan

Tobey Maguire : Nick Carraway

Joel Edgerton : Tom Buchanan

Elizabeth Debicki : Jordan Baker

Isla Fisher : Myrtle Wilson

Movie Review - Gatsby le Magnifique

Synopsis

Tout commence dans les années 20 lorsque Nick (Tobey Maguire), jeune trentenaire du Middle East, débarque à New York pour y faire carrière dans la finance. Il emménage alors dans une toute petite bicoque au bord d'un lac et en face de la belle maison victorienne de sa cousine Daisy (Carey Mulligan) et de son imbuvable sportif de mari, Tom (Joel Edgerton), située à l'autre bout du lac. La jolie maison de Nick est cependant occultée par l'immense manoir de Jay Gatsby (Leonardo Dicaprio), milliardaire fantasque et mystérieux, donnant des fêtes auxquelles le tout New York participe. Nick y prend bientôt part, étant l'un des privilégiés à pouvoir rencontrer le magnifique Gatsby. Ce dernier le prend rapidement sous son aile, lui faisant découvrir le grand New York et faisant de lui son confident. Cette amitié, bien que réelle, n'est cependant pas un hasard, en effet Gatsby était fiancé à Daisy quelques années auparavant et la seule obsession de Gatsby est de reconquérir sa bien aimée, malgré les barrières qui l'en empêchent.

Movie Review - Gatsby le Magnifique

Les plus

- Le gros point fort, et une fois encore, des films de Luhrmann est l'artistique qui enveloppe le film. Il sait créer des ambiances particulière, avec des costumes et des décors à couper le souffle. Il nous plongeait dans le Paris de la Belle Epoque dans Moulin rouge, dans un Vérone un peu trash des années 90 dans Roméo + Juliette, cette fois ci nous partons dans le New York des années 20 version jazzy, excentrique et pleine de folie. En effet les univers sont toujours créée de façon peu réaliste mais minutieuse. On voyage est c'est ce qui importe.

- La bande originale est encore une fois à tomber par terre. La bande originale produite par Jay Z, contient des tubes de Beyonce, Sia, Florence & the Machine, Emeli Sande, Gotye, Jay Z, Lana Del Rey, Jack White, Will I am et Fergie.

- Un casting intéressant, Lurhmann retrouve, après Roméo + Juliette, Léonardo Dicaprio dans un rôle phare. Il est parfait dans le rôle de l'amoureux transit et mystérieux. Carey Mulligan, étoile filante d'Hollywood est assez fraiche quoiqu'avec un coté sombre dans le film. L'acteur qui tire son épingle du jeu est Tobey Maguire, car, bien qu'étant un personnage secondaire, l'histoire est vue par ses yeux. Petit clin d'œil à Isla Fisher parfaite dans son rôle.

Movie Review - Gatsby le Magnifique

Attention Spoiler

- Même critique que pour Moulin Rouge, Baz Lhurmann nous sert à peu près la même ligne diréctrice dans tous ses films, à savoir une histoire d'amour impossible entre deux personnes que tout sépare et qui finira de manière tragique pour au moins l'un des deux protagoniste. Daisy et Gatsby s'aiment mais trop de choses les sépare.

fin spoiler

- Même si le film est sympa, le scénario n'est pas très fort. On voit tout arriver dans le film et il n'y a pas grand chose d'originale dans l'histoire.

Movie Review - Gatsby le Magnifique

Bonus

- C'est une adaptation du roman de F Scott Fitzgerald paru en 1925. L'histoire a déjà été adaptée plusieurs fois à l'écran dont la version de 1974 avec Robert Redford et Mia Farrow.

- Scarlett Johansson et Amanda Seyfried étaient envisagées pour le rôle de Daisy et Ben Affleck dans le rôle de Tom.

- Le film a fait l'ouverture du festival de Cannes mais était hors compétition.

- Baz Lhurmann fait une apparition en tant que serveur dans le film.

Movie Review - Gatsby le Magnifique

Ce film est un bon divertissement, on en prend plein les yeux, malgré une histoire assez banale.

Bon film

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #Movie review

Repost 0

Publié le 14 Décembre 2013

Bonjour,

Comme je le remarquais dans ma rubrique hier, Jennifer Lawrence alias J'Law, est surement l'actrice qui a marqué l'année ciné. Elle s'est fait une place parmi les plus grands et on a certainement pas fini de parler d'elle. C'est donc l'occasion de parler un peu plus d'elle et de son succès de l'année; 'Happiness therapy"

Movie Review : Happiness Therapy

Détails :

Titre : Happiness Therapy (Silver Linings books)

Réalisateur : David O Russel

Année de sortie : 2012

Casting :

Jennifer Lawrence - Tiffany Maxwell

Bradley Cooper - Pat Solitano

Robert De Niro - Pat Solitano Sr

Jacki Weaver - Dolores Solitano

John Ortiz - Ronnie

Julia Stiles - Veronica

Chris Tucker - Danny

Movie Review : Happiness Therapy

Synopsis

Pat Solitano (Bradley Cooper) rentre un jour du lycée ou il enseigne et tombe sur sa femme sous la douche avec un autre homme. Il perd alors la raison et agresse violement l'amant de sa femme. Sa vie est alors un cercle vicieux, il est interné, renvoyé de son travail et perd sa maison et surtout sa femme.

Après quelque mois de thérapie, il sort de l'hôpital psychiatrique alors qu'il est diagnostiqué bipolaire. Il rentre alors chez ses parents (Robert De Niro & Jacki Weaver) où la tension avec son père est bien présente. Malgré les épreuves qu'il a connu, Pat essaie d'afficher un optimisme à toute épreuve, étant persuadé qu'il sera capable de reconquérir sa femme. Il se rend cependant compte que rien ne va comme il le souhaite et ses colères soudaines et violentes se multiplient.

Il rencontre chez ses amis, Tiffany (Jennifer Lawrence) une jeune femme dépressive mais avec qui il sympathise rapidement de part leurs points communs. Elle propose de l'aider à reconquérir sa femme si de son coté il devient son partenaire pour un concours de danse auquel elle veut participer.

Il doit cependant apprendre une certaine rigueur dans ses entrainements et doit être fiable pour sa famille comme pour Tiffany. Le concours devient alors un moyen pour se reconstruire.

Movie Review : Happiness Therapy

Les plus

- Voici une bonne comédie, subtile, qui n'utilise pas des gags lourdingues pour faire rire mais qui compte plutôt sur le jeux de son casting 4 étoiles. Le réalisateur a pariés sur deux des acteurs les plus bankable de l'année (Jennifer Lawrence et Bradley Cooper) mais aussi sur une légende du cinéma en la personne de De Niro et de la très bonne Jacki Weaver.

- On rentre assez vite dans l'histoire, on se prend d'amitié sur ce mec qui a connu des choses horribles et qui a complètement perdu la boule. On se dit finalement tous "et si c'était moi?"

- Les scènes de danse sont INCROYABLES

Movie Review : Happiness Therapy

Les moins

- La performance de Jennifer Lawrence est vraiment très bonne, mais justement le personnage principal a beau être celui de Bradley Cooper, Jennifer Lawrence attire un peu trop l'attention.

- Le traitement de la maladie est peut être un peu trop simpliste, la réelle therapie est un peu trop légère.

Movie Review : Happiness Therapy

Plus :

- Ce film est le premier depuis Reds de Warren Beatty (1981) à être nommé dans les 4 catégories d'acteurs. Jennifer Lawrence, Bradley Cooper, Jacki Weaver et Robert De Niro pour Happiness Therapy. Waren Beatty Diane, Diane Keaton, Jack Nicholson et Maureen Stapleton pour Reds.

- Jennifer Lawrence est, après Marlee Matlin, la plus jeune actrice récompensée.

- Anne Hatthaway (qui a reçu la même année l'oscar du meilleur second rôle pour Les Misérables) était pressentie pour le rôle de Tiffany, mais a du abandonner pour tourner Batman.

- Ni Bradley Cooper ni Jennifer Lawrence ne savaient danser. Mandy Moore, une coach de l'émission So you think you can dance? leur a appris à danser.

- Les deux acteurs ont depuis tournés ensemble dans Serena et dans American hustle

Bon film

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #Movie review

Repost 0

Publié le 7 Décembre 2013

Pour cette semaine "En attendant Noël", je vais vous parler de l'adaptation d'un classique de la littérature américaine, un film bon à regarder bien au chaud un après midi d'hiver : Les 4 filles du docteur March.

Ciné review : Les 4 filles du docteur March

Détails

Titre : Les 4 filles du docteur March (Little Women)

Réalisateur : Gillian Armstrong

Année de sortie : 1994

Casting :

Winona Ryder (Jo March)

Trini Alvaro (Meg March)

Claire Danes (Beth March)

Kirsten Dunst (Amy March jeune)

Samantha Matis (Amy March adulte)

Susan Sarnadon (Marnie March)

Christian Bale (Laurie)

John Neville (Mr Lawrence)

Mary Wickes (Tante March)

Eric Stoltz (Mr Brooke)

Gabriel Byrne (Professeur Bhaert)

Ciné review : Les 4 filles du docteur March

Synopsis

A Concorde, dans le Massachussetts, la famille March, famille respectable de la classe moyenne, est touchée par la guerre de Sécession. Le père de famille est, en effet sur le front tandis que les quatre filles grandissent, dans une relative pauvreté, mais heureuses et unies, entourées de leur mère (Susan Sarandon) et de leur gouvernante Hanna.

Elle feront bientôt la rencontre de leur riche voisin "Laurie" (Christian Bale) qui se mêlera à elles, comme envouté par les sœurs, spécialement Jo (Winona Ryder), jeune écrivain au tempérament bien trempé.

Mais les filles grandissent, Meg (Trini Alvaro) devra bientôt faire son entrée dans la société afin de trouver un mari, mais son cœur bat plutôt pour Mr Brooke (Eric Stoltz) et une vie plus simple. Beth (Claire Danes) aidera sa mère dans ses bonnes œuvres mais au contact d'une famille pauvre, elle tombera fortement malade et ne se remettra jamais totalement. Amy (Kirsten Dunst) elle voudra aller plus loin et faire un bon mariage.

La vie mènera les sœurs vers des destinations différentes mais leurs liens ne se briseront jamais.

Ciné review : Les 4 filles du docteur March

Plus :

- Cette adaptation est une vrai fresque mélangeant toutes sortes de sentiments. C'est une adaptation très détaillée et cohérente. Un film fait à la base pour les enfants mais qui convient à tous, un vrai film a regarder en famille.

- La casting rassemble quelque acteurs alors considérés comme prometteurs et quelque visage bien connus du cinéma hollywoodien. Winona Ryder est au summum de sa carrière entre ses rôles dans Edward au mains d'argent, le temps de l'innocence ou encore la chasse aux sorcières. Susan Sarandon est parfaite de le rôle d'une mère aimante et forte. Kirsten Dunst est, avec son rôle dans entretiens avec un vampire, une vrai enfant star. Au casting s'ajoute Claire Danes (Romeo + Juliette) Mary Wickes (Sister act) Christian Bale (Batman) ...

- Un film qui est pleins de bons sentiments mais qui noirci le tableau par des malheurs qui marqueront la vie des personnages. Il y a de l'espoir mais aussi une certaine nostalgie, un sentiment que rien ne sera comme avant. Une transposition de la vie de chacun en plein milieu de la guerre de sécession.

- Les costumes et les décors nous plongent tout de suite dans l'histoire. Un film où les détails sont réellement importants.

Ciné review : Les 4 filles du docteur March

Les moins

Ca va être dur, j'aime vraiment beaucoup ce film.

- Bon ok, ce film est un bouquet de bons sentiments qui peuvent déplaire à beaucoup de monde. Ce film est un fin de compte une autre adaptation qui ennuiera certaines personnes mais qui touchera les autres (dont moi), il ne laissera personne indifférent.

Ciné review : Les 4 filles du docteur March

Bon film

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #Movie review

Repost 0

Publié le 30 Novembre 2013

Quand je pense peinture, je pense à l'un de mes peintres préférés; Toulouse-Lautrec. Ce dernier a été incarné plusieurs fois au cinéma. L'une de ses apparitions les plus connues est celle de Moulin Rouge, film niché au coeur du Paris de la fin du XIXe.

 

 

Ciné review : Moulin Rouge

Détails :

Titre : Moulin Rouge!

Réalisateur : Baz Lhurmann

Année de sortie : 2001

Casting ;

Nicole Kidman : Satine

Ewan McGregor : Christian

Jim Broadbent : Harold Zidler

Richard Roxburgh : Le duc

John Leguizamo : Toulouse Lautrec

Ciné review : Moulin Rouge

Synopsis

Christian mène une vie bohème dans le Montmartre de la fin du XIXeme. C'est un écrivain en panne d'inspiration, qui passe son temps à faire la fête et philosopher sur les théories de la vie avec ses amis artistes tel Toulouse Lautrec. Son appartement est niché dans un immeuble se trouvant à quelque pas du très célèbre Moulin Rouge, cabaret où va s'encanailler le tout Paris et où la fête bat son plein. Lors d'une soirée dans ce monument parisien, Christian tombe sous le charme de la star du show, Satine. Cette dernière ne laisse cependant pas de marbre beaucoup d'hommes; y compris le duc qui voit en elle une épouse. Le cabaret étant dans une situation financière préoccupante, Ziegler, mentor et patron de la jeune femme, organise une rencontre entre celle ci et le duc qui pourrait être une roue de secours pour Ziegler. Cependant, Christian réussit grâce à ses amis à rencontrer Satine avant le duc. Malgré le différents point de vue, lui étant bohème et romantique, elle plutôt carriériste et aimant le luxe, Satine tombe sous le charme de Christian et de ses poèmes. Afin de pouvoir continuer leur relation sans éveiller les soupçons du duc, Satine fait embaucher Christian comme auteur du prochain spectacle du cabaret. Le duc s'apperçoit cependant de la supercherie et fera tout pour garder Satine qu'un autre malheur menace.

Ciné review : Moulin Rouge

Les plus:

- L'artistique du film est impeccable. Baz Luhrmann nous dépeint un Paris glamour-rock Les costumes, le maquillage et les décors crée une ambiance particulièrement bohème où se mêlent le french cancan, le tango et le rock. La bande sonore est excellente, avoir réuni tout d'abord 4 divas (Christina Aguilera Mya Pink et Lil Kim) sur le même morceau. Le reste de la bande annonce acceuille entre autre U2, David Bowie Massive attack. On y entend des tubes rock remixés (Roxane, The Show must go on, Your song...)

- On rentre assez vite dans l'histoire, ca fait pleurer dans les chaumières. Ce film utilise les ingrédients principaux pour une histoire efficace. Amour impossible, argent, rivalité et une mort a la fin pour faire braire.

- Nicole Kidman est à l'apogée de sa carrière entre "Les autres" et "The Hours" une époque ou elle ébouie les écrans. Ewan McGreggor jongle entre film indépendants et blockbusters. En plus de leurs talents d'acteur ils poussent tous les deux la chansonnette avec succès.

- Le film est énergique, Moulin rouge est avant tout un film où en prend plein les yeux.

Ciné review : Moulin Rouge

Les moins

- En y réfléchissant bien, monsieur Lhurmann, bien qu'il le fait avec talent, en revient toujours au même genre d'histoire. Des amours impossibles (Satine & Christian, Roméo + Juliette, Gatsby & Daisy) qui vivent leurs amours, connaissent des embuches et toujours avec la mort d'au moins l'un des deux à la fin. De plus il adapte souvent au cinéma et ne fait pas de création originale.

- Pour ceux qui ne se laissent pas prendre l'histoire est terriblement niaise. Elle est remplie de bons sentiments et on devine la fin de film avant de l'avoir vu. Le scénario est finalement un peu léger.

Ciné review : Moulin Rouge

Bonus

- Dans les rôles principaux ont été pressentis Catherine Zeta Jones, Renée Zelwergger, mais aussi les chanteuses Sophie Ellis Bextor et Sharleen Spiteri pour Satine et Hugh Jackman, Jake Gyllenhaal, Heath Ledger ou encore Ronan Keating pour Christian.

- La parure que porte Nicole Kidman coute près de 1 million de Dollar et est la parure la plus chère fait spécialement pour un film.

- Pour faire paraitre John Leguizamo plus petit, les scènes étaient tournées d'un angle le faisant apparaitre plus petit que les autres ou il jouait sur les genoux.

- Film d'ouverture à Cannes en 2001

- Nicole Kidman porte une perruque tout le long du film

- Nicole dû abandonner le premier rôle du film Panic room à cause de ses blessures.

Ciné review : Moulin Rouge

Bon film

Julien

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #Movie review

Repost 0

Publié le 22 Novembre 2013

Et oui quand on pense à l'océan, on imagine tous un gros paquebot et une diva s'époumonant sur la proue. Et oui gros classique on va parler aujourd'hui du Titanic.

 

♫ ♪Celine Dion-My Heart Will Go On

Ciné Review : Titanic

Détails

Titre : Titanic

Réalisateur : James Cameron

Année de Sortie : 1997

Casting :

Leaonardo Dicaprio - Jack Dawson

Kate Winslett - Rose DeWitt Bukater

Billy Zane - Caledon Hockley

Kathy Bates - Molly Brown

Frances Fisher - Ruth DeWitt Bukater

Bill Paxton - Brock Lovett

Bernard Hill - Le Commandant Smith

Gloria Stuart - Rose agée

Ciné Review : Titanic

Synopsis :

En 1912, le Titanic, le plus grand et le plus luxueux paquebot au monde est prêt à partir pour son voyage d'inauguration. Rose (Kate Winslett), jeune aristocratique, embarque avec son milliardaire de fiancé Cal (Billy Zane), et son autoritaire mère (Frances Fisher). Elle retrouve en première classe, la haute société de l'époque. De son coté Jack (Leonardo Dicaprio), artiste sans le sous, gagne avec son ami, ses billets pour la 3ème classe au poker. Lors du voyage, Jack remarque au loin la jeune femme. Un soir, alors qu'elle se sent oppressée par sa vie, Rose décide de mettre fin à ses jours. Jack s'en apercevant, courre à sa rescousse. Les deux jeunes gens commencent alors une relation, d'abord d'amitié puis d'amour malgré leurs deux mondes opposés. Cette histoire rencontrera des difficultés de part l'opposition de la famille de Rose mais aussi car la paquebot heurte un iceberg qui le fera couler, lui et plus de la moitié des passagers.

Ciné Review : Titanic

Les Plus.

. Pour un classique c'est un classique. La force du film est d'avoir mélangé une tragédie humaine qui s'est réellement passé et de l'avoir romancé avec une fiction certes simple mais efficace. James Cameron nous dépeint dans ce film la vie des différentes classes sur le paquebot. Il place d'ailleurs des personnages ayant réellement existé avec la place qu'ils avaient sur le navire; Molly Brown, John Jacob Astor, Guggenheim... La fiction liée au film, l'histoire d'amour entre Jack et Rose, n'est qu'une de ses simples histoires d'amour impossible, mais bon c'est une histoire bien jouée et qui parle à tout le monde.

. L'artistique du film est incroyable. Le réalisateur et ses équipes ont fait attention à chaque détail. Les costumes de Deborah Lynn Scott sont incroyables et le décor du bateau est très bien retranscrit. Les effets spéciaux sont très réalistes et l'adrénaline monte réellement lors du naufrage.

. Cameron a fait appel à un casting 4 étoiles. La notoriété de Leonardo Dicaprio a explosé gâce au film, le faisant l'un des acteurs les plus bankable (son cachet est passé de 2,5 millions pour Titanic à 20 millions pour "La plage). Ce n'est pas non plus le premier long métrage de Kate Winslett (déjà nominée pour "Raison et sentiments") mais elle est dès lors considérée comme l'une des meilleures actrices de sa génération. Le reste du casting n'est pas sans reste; Kathy Bates (oscarisée pour Misery), Bernard Hill (Le seigneur des anneaux) Frances Fisher (Impitoyable) ...

Ciné Review : Titanic

Les moins

Et oui il faut bien trouver quelque moins.

- La durée; et oui ok c'est une sacrée œuvre mais bon le film dure plus de 3h, un peu long quand même. Même si beaucoup de scènes (parfois assez intéressantes) ont été coupées, il y avait certainement moyen de couper un peu plus le film.

- Le scénario est peut être un peu prévisible. Le coté bipolaire des classes est peu être un peu fort (les gentils pauvres et les méchants riches). Même quand un riche est ouvert et agréable (Molly Brown), il s'agit d'un nouveau riche. Dès le début du film, on sait que les deux personnages tomberont amoureux, que le fiancé ne se laissera pas faire, et qu'ils s'aimeront a la fin, même si la mort les sépare. Petit point too much, lorsque la vieille Rose jette son collier "le cœur de l'océan", les raisons sont quand même troubles et puis, autant d'argent jeté à l'eau, c'est un peu triste non.

Ciné Review : Titanic

Détails :

. Titanic est l'un des trois films ayant reçu 11 oscars (après Ben Hur et avant le Seigneur des anneaux - le retour du roi). Le film n'a cependant reçu aucun prix dans les catégories d'interprétation (seules Kate Winslett et Gloria Stuart étaient nominées)

. Un professeur et des historiens ont été engagés pour le film afin de le rendre plus réalistes. D'une part pour les faits historiques et d'autre part pour le style de vie de l'époque. Les acteurs ont du apprendre a parler et à rire comme à l'époque, ils ont du apprendre les gestes et le femmes ont du apprendre à porter un corset.

. Ce ne sont pas les mains de Leonardo Dicaprio qui dessinent Rose, mais celles de James Cameron. Lors de cette scène, Leonardo fait une erreur en demandant à Rose de l'allonger sur le lit plutôt que sur le divan. Cette erreur a été gardée pour le film.

. Matthew McConnaughey et Macauley Culkin ont été pressenti pour le rôle de Jack. Michael Caine pour le rôle du commandant, la chanteuse Reba McEntire pour Molly Brown. enfin pour le rôle de Rose, les producteurs ont pensé à Gwyneth Paltrow ou encore Claire Danes. Cette dernière fut écartée car elle venait de former un couple à l'écran avec Dicaprio dans Roméo + Juliette.

. Même si James Cameron ne voulait pas de chanteuse pour la bande originale, les chanteuses Enya et Dolores O'riordan (Cranberries) ont été approchées.

Ciné Review : Titanic

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #Movie review

Repost 0

Publié le 16 Novembre 2013

Cette semaine était donc dédiée à l'automne et aux grand espaces. J'ai donc pensé faire ma Ciné Review sur film se passant dans le Montana, région des USA connue pour ses magnifiques paysages.

Ciné Review : L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux

Détails

Titre : L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (The Horse Whisperer)

Année de sortie : 1998

Réalisateur : Robert Redford

Casting :

Robert Redford - Tom Booker

Kristin Scott Thomas - Annie McLean

Scarlett Johansson - Grace McLean

Sam Neil - Robert McLean

Dianne Wiest - Diane Booker

Chris Cooper - Frank Cooper

Ciné Review : L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux

Synopsis

Grace McLean est victime d'un accident lui coutant une jambe mais qui la prive aussi de sa meilleure amie et qui égratigne et traumatise sauvagement son cheval. Suite à cet accident, la jeune fille perd le gout de la vie. Sa mère, femme d'affaire overbookée, prend la décision de faire bouger sa fille au risque de la heurter. Elle décide de l'emmener, elle et son cheval, dans le Montana, a la rencontre d'un éleveur de chevaux. A leur arrivée, elles se heurtent tout d'abord à un monde complétement différent mais elle seront accueillies à bras ouvert par la famille du dresseur. En plus de rendre le gout de la vie à la jeune fille et de servir de vrai psychanalyse pour le cheval, ce voyage sera également la source d'un changement brutal pour Annie qui remettra tout en cause à la rencontre de Tom.

Les Plus

- Ce film est tout d'abord une bouffée d'air frais. Dès le début, les deux jeunes filles se baladent dans les montagnes enneigées (bon ok c'est dangereux mais tellement beau) un décor d'hiver parfait. Ensuite et bien sur le Montana. Le ranch de la famille Booker est juste sublime (rien que pour ça je deviendrai bien cowboy). Les plaines et les montagne, le calme et la tranquillité ça donne envie (bon ok j'ai besoin de vacances).

- le casting est vraiment bon. Kristin Scott Thomas en femme de caractère et fonceuse, Robert Redford en homme bourru mais sage. Dianne Wiest en femme au foyer parfaite (très bonne actrice de second rôle) et l'un des premier rôle de Scarlett Johansson, bon tremplin pour la carrière qu'on lui connait.

- L'histoire est dans l'ensemble plutôt cohérente, on passe un bon moment et malgré les défauts que je peux lui trouver j'aime ce film tout simplement.

Les Moins

- La critique la plus récurrente que nous pourrons trouver pour ce film est clairement le sentimentalisme qu'on peut trouver trop débordant. Le coté je vais chez un dresseur qui réussis a créer un lien entre mon cheval et moi est peut être u peu too much. La famille Booker est trop gentille aussi, allez j'invite des inconnues à dormir dans ma seconde maison, mouais ok.

- Le film est aussi un peu donner de leçon de moral. La mère est une droguée du boulot et est active donc est forcément mauvaise. On sent une trop forte opposition entre la vie et la campagne.

Ciné Review : L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux

Quelques infos.

Le rôle d'Annie fut proposé à Emma Thompson (je ne suis pas étonné perso j'ai longtemps confondu les deux actrices) et celui de Grace à Natalie Portman (qui a du renoncé pour jouer Anne Frank sur Broadway)

- Le film a été tourné dans la même région que Et au milieu coule une rivière (il se renouvelle pas beaucoup Robert)

- Il existe bien des chuchoteurs qui basent leur travail sur une thérapie basée sur la compréhension de la nature, les besoins et les envies du cheval.

Ciné Review : L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux

L'homme qui murmurait à l'oreille de chevaux est vraiment un film que j'ai beaucoup aimé, malgré mes critiques et que je vous conseille.

Bon visionnage

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #Movie review

Repost 0

Publié le 9 Novembre 2013

Bonjour,

Pour finir cette semaine sur le thème Halloween, la movie review de la semaine sera dédiée à un classique en termes d’horreur. Un film avec une héroïne blonde et des méchants vraiment méchants voir le mal ultime dans Rosemary’s baby.

Movie Review : Rosemary's Baby

Détails

Titre : Rosemary’s baby

Année de sortie : 1968

Réalisateur : Roman Polanski

Casting :

Mia Farrow : Rosemary Woodhouse

John Cassavetes : Guy Woodhouse

Ruth Gordon : Minnie Castevet

Sidney Blackmer : Roman Castevet

Movie Review : Rosemary's Baby

Synopsis

Rosemary et Guy Woodhouse, un jeune couple, emménagent à Manhattan dans la célèbre maison Bramford. Rosemary s’occupe de sa nouvelle demeure tandis que son marie peine à percer dans le show-biz. Ils se lient d’amitié très rapidement avec les Castevet, un couple âgé qui les prennent sous leurs ailes. Après une nuit horrible pendant laquelle elle rêve d’avoir été violée par le diable lui-même, Rosemary découvre qu’elle est enceinte. Sa grossesse n’est cependant pas paradisiaque ; elle éprouve des douleurs mais le médecin minimise son état. Elle se sent de plus ettoufée par ses voisins, les Castevet qui font intrusion dans sa grossesse. Les doutes se multiplient, Rosemary est elle victime des personnes malveillantes voulant du mal à son bébé ou a-t-elle vraiment été violée par le diable.

Les plus

. Pour foutre les jetons, ce film est vraiment effrayant. Il date quand même de 1968 et n’est pas risible comme beaucoup de films d’horreur de cette époque. La force de ce film réside peut être dans le fait que l’horreur n’est pas forcement visible, qu’elle se trouve la vie quotidienne. Rosemary a beau vivre normalement, elle est en fin de compte prise au piège.

. La demeure majestueuse est liée au film. La réussite d’un décor est quand on associe le film en le voyant ; ce qui est le cas de la demeure Bramford

. Les personnages sont très réussis, en particulier Rosemary (Mia Farrow), jeune femme prise en otage dans sa propre grossesse et qui essaie de lutter et Minnie (Ruth Gordon) en vieille femme excentrique mais en réalité chef de file d’un groupe d’adorateurs de satan.

Movie Review : Rosemary's Baby

Les moins

. Les effets spéciaux ont quand même mal vieilli. La scène du cauchemar/viol fait un peu tâche et le bébé est plutôt mal fait. Je ne vois pas non plus la nécessité de la nudité des voisins lors de la scène d’accouchement. L’horreur réside dans le sentiment d’emprisonnement de la jeune femme, ces scènes ne sont pas forcement nécessaires.

. Le film manque quand même d’actions, même si Rosemary essaie de s’en sortir, ce n’est pas non plus une guerrière, elle finit par baisser les bras.

Movie Review : Rosemary's Baby

Quelques infos

. Ruth Gordon a reçu l’oscar et le golden globe de la meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation de la voisine démoniaque.

.L’immeuble où a été tourné le film est en réalité le Dakota Building, situé au croisement de la 72ème et de Central Park, immeuble devant lequel fut assassiné John Lennon.

. Jane Fonda ou Julie Christie ont été pressenties dans le rôle Rosemary, Roman Polanski voulait quant à lui donner le rôle à sa défunte épouse, Sharon Tate. Le rôle de Guy fut suggéré à Waren Beatty, Richard Chamberlain, Robert Redford ou encore Jack Nicholson.

Movie Review : Rosemary's Baby

Bon Visionnage

Voir les commentaires

Rédigé par Yohann

Publié dans #Movie review

Repost 0

Publié le 2 Novembre 2013

Bonjour à tous et à toutes

Le but de cette rubrique est de vous parler d'un film que j'ai regardé dans la semaine, de vous donner des infos et mon avis. N'hésitez pas à me laisser votre avis ou vos commentaires.

Saison d'Halloween oblige, je vais vous parler d'un classique en terme de comico-gothique : "La Famille Addams"

Movie review : La famille Addams

La Famille Addams (The Addams Family)

Date : 1991

Réalisateur : Barry Sonnenfeld

Casting : Raul Julie (Gomez), Anjelica Huston (Morticia), Christopher Lloyd (Fetide), Christina Ricci (Mercredi) Judith Malina (Grand mere)

Synopsis : La Famille Addams vit tranquillement dans son immense manoir lorsque Tully Alford, conseiller de la famille, et sa collègue Abigail Craven décident d'arnaquer les arnaquer en faisant passer le fils adoptif de cette dernière pour Fetide, l'oncle disparu 25 ans plus tôt. Mais attention les Addams ne se laisserons pas faire ainsi.

Movie review : La famille Addams

Avis : J'ai enfin pu revoir ce classique des années 1990 puisqu'il vient (enfin) d'être edité en DVD. Et oui le premier volet était encore introuvable le mois dernier alors que le second volet l'était depuis longtemps (enfin bref).

J'ai personnellement toujours aimé cette adaptation. Le réalisateur a su créer tout un univers autour de cette famille et de ce manoir (classique dans l'image que nous avons de la maison de l'horreur). Les personnages sont tout d'abord assez attachants, bon certes un peu lugubres mais tellement drôles et finalement sympathiques. Les parents forment un couple uni et très proche (quoiqu'un peu nymphomane sur les bords, cf scène de la vente aux enchères). La fille Mercredi est sarcastique mais très intelligente ce qui en fait un personnage central du film. (Ce film a lancé cette actrice mais a surtout joué un rôle déterminant dans ses choix de film).

Movie review : La famille Addams

L'une des réussite du film est la beauté des décors et des costumes. Les costumes mettent en valeur les personnages (ah la robe à fourreau de Morticia). Le Manoir est glauque à souhait et le cimetière fait une jolie promenade.

Le petit moins du film est en effet que ça reste un film familial et donc peut être un peu simple au niveau du scénario... Mais bon c'est vraiment pour trouver un moins car ça reste pour moi un classique de mon enfance et qui n'a jamais rêvé de faire partie de la famille Addams (bon ok ne m'enfermez pas svp ils sont cool non?)

Movie review : La famille Addams

Infos diverses

. Ruth Myers a été nommée à l'oscar du meilleur costume (ah la robe à fourreau) et Anjelica Huston au golden globe de la meilleure actrice.

. La réalisateur a en autre réalisé les trois épisodes de la saga Men In Black. Dans la famille Addams, on peut le voir dans le train miniature de Gomez conduit (il se prend pour Hitchcock?)

. Parmis les acteurs pressentis à l'origine, on peut compter Anthony Hopkins dans le rôle de Fetide, Cher dans le rôle de Morticia

. Tim Burton (ben voyons) était pressenti pour réalisé le film.

. La famille Addams a également été connue sous forme de série télévisées, et des comédie musicale.

. A la base Fetide était le frère de Morticia (donc techniqument pas un Addams) alors que dans le film, il s'agit du frère de Gomez. De la même façon, la grand mère est la mère de Morticia dans le film mais la mère de Gomez dans la série.

Movie review : La famille Addams
Movie review : La famille Addams

Bon film

Julien

Voir les commentaires

Publié dans #Movie review

Repost 0