Top 5 : Du 7ème au 3ème art

Publié le 25 Novembre 2013

Bonjour,

Le cinéma est considéré comme le 7éme art, il est donc normal qu'il rende hommage à ses prédécesseurs, notamment le 3ème; la peinture. De nombreux films parlent soit d'un peintre, soit d'un tableau ou encore de la peinture en général. Petit alentours sur mes 5 films parlant de peinture.

5. Minuit à Paris (Woody Allen - 2011)

Gil et Inez (Owen Wilson et Rachel McAdams) sont deux jeunes américains sur le point de se marier. Ils se retrouvent à Paris, en même temps que les parents d'Inez. Au contact de cette ville, leur route se sépare peu à peu, elle se rapproche de ses parents et de son ex fiancé, suffisant et imbus de lui même, lui tombe sous le charme de la ville et aspire à une vie plus simple. Lors d'une promenade, il se retrouve transporté dans un Paris du début du siècle. Il y rencontre tous les intellectuels et artistes de cette époque dont les Fitzgerald, Picasso, Hemingway, Gertrude Stein, Dali, Buñuel ... il se sent alors appartenir à cette époque.

Comme à son habitude, Woody Allen est un peu cliché sur l'image qu'il a de l'Europe. Mais contrairement à Vicky Christina Barcelona, cette fois ci, ça passe. Il arrive assez bien à recréer l'ambiance que l'on peut imaginer de ce Paris des années 30. Rapport avec la peinture? Quelques un des plus grands peintre sont dépeints dans ce film : Salvador Dali (Adrian Brody) Pablo PIcasso (Manuel Di Fonzo), Toulouse Lautrec, Gaughin, Degas...

Top 5 : Du 7ème au 3ème art

4. Le sourire de Mona Lisa (Mike Newell - 2004)

Dans les années 1950, Katherine Watson (Julia Roberts), jeune enseignante arrive au Wellesley College, une université pour femmes. Elle vient y enseigner l'histoire de l'art. Elle se rencontre très vite que ses étudiantes (Kirsten Dunst, Maggy Gyllenhaal, Ginnifer Goodwin, Julia Stiles...) sont encrées dans une bonne société qui les force à se marier et à fonder une famille en oubliant leurs perspectives de carrière. Grace à ses méthodes peut conventionnelles, elle essaiera de se faire accepter et de changer les mentalités.

Même si le thème principal du film est la place de la femme dans les années 50 et la lutte contre les bonne mœurs, Julia Roberts y enseigne l'art et les étudiantes s'ouvre à l'étude de différentes œuvres.

Top 5 : Du 7ème au 3ème art

3. Frida (Julie Taymor - 2002)

Le film raconte les tumultes de la vie de Frida (Salma Hayek) depuis sa vie étudiante, son accident, sa relation puis son mariage tourmenté avec le peintre Diego Rivera (Alfred Molina) et son œuvre.

Il s'agit du biopic des deux peintres mexicains les plus connus. Certainement le rôle de la vie de Salma Hayek. Le film, en plus de retrasser la vie artistique des deux peintres, nous montre toute une époque entravée par des faits historiques.

Top 5 : Du 7ème au 3ème art

2. Séraphine (Martin Provost - 2008)

En 1912, Wilhelm Uhde (Ulrich Tukur), collectionneur allemand, particulièrement proche de Picasso et du douanier Rousseau, s'installe dans une maison à Senlis. Il prend a son service, Séraphine (Yolande Moreau), une pauvre femme de ménage de 48 ans. Il découvre quelque temps plus tard, une peinture sur bois sur laquelle il craque. Il découvre par la suite que l'auteure de cette toile est Séraphine. Une relation particulière va alors se créer entre le collectionneur et sa domestique.

Un deuxième césar pour Yolande Moreau qui nous prouve une nouvelle fois qu'elle peut être aussi convaincante dans un registre dramatique que comique. C'est un biopic nous prouvant que la peinture peut élever et qu'un don n'est pas une question de classe sociale.

Top 5 : Du 7ème au 3ème art

1. La jeune fille à la perle (Peter Webber - 2003)

AU XVII siecle, à Delf, Griet (Scarlett Johansson) se fait engagée comme domestique dans la maison du peintre Johannes Vermeer (Colin Firth). Elle attire très vite la jalousie de la maitresse de maison, et l'antipathie de l'ainée des filles du peintre. Ce dernier la fait vite entrer dans son monde et elle devient la muse parfaite qui redonnera l'inspiration au peintre.

Plus qu'un biopic sur le célèbre peintre hollandais, la jeune fille à la perle est aussi un biopic sur l'œuvre du même nom (célébrèment repris pour une marque de yaourt). Rôle marquant pour la carrière de Johansson comme de Firth, le film nous dépeint le système de création d'une toile, de part les commandes et les mécènes. L'art n'est pas qu'une question de créativité mais aussi une question économique.

Top 5 : Du 7ème au 3ème art

Rédigé par Julien

Publié dans #TOP 5

Repost 0
Commenter cet article

Mon tiroir à recettes 25/11/2013 20:14

C'est vrai que la peinture a eu quelques beaux rôles dans l'histoire du cinéma, d'ailleurs ça me fait penser que je n'ai toujours pas vu le film qui est sorti il y a quelques temps sur l'histoire de Rembrandt :) Merci pour cet article très intéressant ! Belle soirée à toi

Miamana 25/11/2013 18:20

Cela permet de découvrir l'art par le ciné.... Bonne soriée!

Val 25/11/2013 15:17

Mon frère qui est passionné d'art devrait adorer! Bisous